Une initiative multi-acteurs – avec la jeunesse en son coeur - visant à tester de nouvelles approches face aux défis communs auxquels l'UA et l'UE sont confrontées.

 

A Propos

Il y a moins d’un an, des jeunes issus d’Afrique et d’Europe ont développé de nouvelles idées sur six thèmes essentiels au Partenariat Afrique UE. Le résultat (la Déclaration et l’Agenda Jeunesse) a été présenté à Abidjan lors du 5ème Sommet UA-UE.

 

Le AU-EU Youth Cooperation est le lieu où les jeunes Africains et Européens PENSENT et AGISSENT ENSEMBLE.

 

Lancé en octobre 2018, le AU-EU Youth Cooperation Hub a pour objectif de concrétiser certaines de ces idées ; en les pilotant à petite échelle mais avec un maximum d’impact, de visibilité et de résultats prouvés. Avec 10 millions d’euros, des organisations de la société civile et 42 jeunes experts des deux continents comme les moteurs principaux.

Le AU-EU Youth Corporation Hub a été sélectionné au Forum de Paris sur la Paix parmi 119 autres projets comme une des 10 meilleures initiatives de gouvernance. Cette nomination va permettre au Hub de bénéficier de l’expertise, de la visibilité et de l’aide financière de la part des organisateurs du Forum de Paris pour l’année à venir.

Jeunes Experts

Clusters

Culture, Sports & Arts

Education

Environnement

Business

Gouvernance

Paix & Sécurité

Ces 42 jeunes experts sont les principaux moteurs du Hub ; ils contribueront à définir la portée des projets pilotes devant être mis en œuvre par les organisations de la société civile, et contrôleront leur mise en œuvre.

 

Les initiatives à piloter doivent répondre à quatre caractéristiques :

  • Avoir le potentiel de rapprocher l’Europe et l’Afrique,,
  • Etre centrées sur les personnes,
  • Etre visibles,
  • Avoir le potentiel d’être évolutives et réplicables après la phase pilote, si elles réussissent.

Affaires, création d'emplois et entrepreneuriat

En Afrique, le pourcentage très élevé de jeunes chômeurs ou de jeunes travailleurs pauvres est directement lié à la priorité de l’ODD1 (Éliminer la pauvreté sous toutes ses formes, partout dans le monde).

Dans l’UE, la multiplication des emplois précaires et des formes de contrats non standards ainsi que le taux de chômage élevé ont des conséquences à long terme sur le potentiel de revenus des jeunes et leurs opportunités futures, finissant par entraver l’innovation économique et compromettant la réalisation des objectifs suivants: croissance économique inclusive et durable, plein emploi productif et travail décent pour tous.

Le rôle du secteur privé dans la création d’emplois est essentiel. Toutefois, pour attirer des investissements responsables nationaux et étrangers, des systèmes financiers stables et ouverts, un climat favorable à l'investissement et des politiques proactives de création d'emplois sont nécessaires. En même temps, il est essentiel de veiller à ce que les systèmes de protection sociale soient adéquats et adaptés aux nouvelles formes de travail.

Khadijat Abdulkadir

Khadijat Abdulkadir

Nigeria - Belgique

Aba Esther Eshun

Aba Esther Eshun

Ghana

Yorick Bruins

Yorick Bruins

Pays-Bas

Elena Bonell de Pascual

Elena Bonell de Pascual

Espagne

Alieu Jallow

Alieu Jallow

Gambie

Jordan Stephanou

Jordan Stephanou

Afrique du Sud - Chypre

Daniel Oulai

Daniel Oulai

Côte d'Ivoire

Khadijat Abdulkadir

25 ans, Nigériane de la diaspora en Belgique

Khadijat est titulaire de 2 diplômes ; une licence d’une université américaine en Anthropologie et Sciences politiques et le deuxième en Ingénierie commerciale à la Solvay Business School of Belgium. Elle est la fondatrice de Digital African Woman (DAW), une entreprise sociale qui soutient les entreprises dirigées par des femmes en Afrique et dans la diaspora par le biais d'une formation numérique active ainsi qu’à travers l’ingénierie commerciale. Grâce à DAW, elle a lancé 70 jeunes entreprises performantes en Europe et en Afrique. En raison de son engagement pour la communauté de la diaspora en Europe, elle est un membre actif du Réseau de la diaspora africaine en Europe - ADNE.

Elena Bonell de Pascual

25 ans, Espagne

Elena est titulaire d'un bachelier en Sciences sociales et économie et d'une maîtrise en Politique économique internationale, les deux de Sciences-Po Paris. Après avoir travaillé à la délégation de l'UE au Sénégal sur les Accords de partenariat économique, elle a rejoint une société d’intelligence marketing travaillant à travers l’Afrique. Elle s'est engagée bénévolement dans l’égalité des droits hommes -femmes, l'alphabétisation des migrants et la protection de l’enfant. Elle est actuellement consultante en mesure de l’impact pour plusieurs entreprises en Afrique et en Inde.

Yorick Bruins

28 ans, Pays-Bas

Yorick est un spécialiste des systèmes alimentaires durables, des chaînes de valeur agroalimentaires et des agro-industries. Il est titulaire d'un bachelier en Sciences gastronomiques de l'Université de Pollenzo en Italie et d'un master en Sciences des politiques alimentaires de la City University de Londres, où il a rédigé deux mémoires traitant de l'exploitation économique et du développement, ainsi que des inégalités dans les chaînes de valeur mondiales. Pendant trois ans, il a été membre du conseil consultatif de deux organisations en Italie et au Royaume-Uni, dans le but d'améliorer la connaissance et la compréhension du système alimentaire. Depuis 2016, Yorick travaille chez Agriterra en tant que conseiller commercial pour des organisations d'agriculteurs en Afrique de l'Est et en Asie du Sud. Il a également récemment co-fondé l'entreprise sociale Wakuli dans le but d'utiliser la technologie pour connecter les agriculteurs aux consommateurs, corrigeant ainsi les inégalités dans les chaînes d'approvisionnement mondiales de produits de base.

Aba Esther Eshun

35 ans, Ghana

Aba est titulaire d'un bachelier en Agriculture et d'une maîtrise de Philosophie et administration agricole de l'Université du Ghana. Elle a développé une carrière dans la sécurité alimentaire, le soutien aux moyens de subsistance, la diversification et l'entrepreneuriat avec 5 ans d'expérience en incubation d'entreprises nationales, en soutien au mentorat et en développement des start-up dirigées par des femmes. Elle est responsable au niveau national chez AAIN et responsable des opérations d'un incubateur depuis 2014. Son travail a touché plus de 5000 entrepreneurs et jeunes, fourni un soutien à l'investissement, facilité les relations de marché et mis en réseau les entrepreneurs. Ceci a été réalisé en incubant les jeunes femmes et les jeunes entreprises et en développant des partenariats public-privé, en mettant l'accent sur le secteur agroalimentaire.

Alieu Jallow

28 ans, Gambie

Alieu est titulaire d’un bachelier en Economie de l’Université de Gambie et un certificat en Affaires et Entrepreneuriat de Northwestern University. Il a créé la start-up Incubator Gambia grâce à laquelle il a incubé 62 jeunes entreprises, accéléré le développement de 26 entreprises d’agribusiness, contribuant ainsi à créer plus de 300 emplois dans des secteurs tels que la mode, les services en ligne et l’agriculture. Il est aussi le fondateur de Young Entrepreneurs Association et un membre du Conseil du ITC Youth Empowerment Project.

Daniel Oulai

30 ans, Côte d'Ivoire

Daniel est titulaire d’un master en Développement marketing et d’un master en Développement agricole. Daniel est PDG de la start-up « Grainotèque », une entreprise sociale et solidaire spécialisée dans les services et les outils pour l’agriculture biologique. Cette start-up valorise les connaissances endogènes liées à l'agriculture paysanne africaine et à la diversité génétique des semences paysannes. En reconnaissance de ses réalisations, il a été sélectionné comme Ashoka Change Maker et a reçu le Orange Entrepreneurship Award 2018 et le "Prix Pierre Castel", dotés du Fonds de dotation Pierre Castel Bordeaux pour l'Afrique.

Jordan Stephanou

26 ans, Sud-Africain de la diaspora à Chypre

Jordan est titulaire d'un bachelier en Sciences de la santé et d'une maîtrise en Gestion de l'innovation et de la technologie. Après avoir travaillé dans le secteur des banques privées pendant 3 ans, il a fondé tastePal, une application de pré-commande pour le personnel de bureau dans le milieu de la restauration, avec pour mission sociale d'éliminer la faim en Afrique du Sud par le biais d'une contribution alimentaire aux ONG. L'application s’est associée à FoodForward avec pour but d'atteindre les deux premiers Objectifs de développement durable de l'ONU. L'application a reçu de nombreuses nominations lors de sommets et de compétitions internationales concernant les startups innovantes et technologiques.

La Culture, les Arts, les Sports

La culture, les arts, les sports et le dialogue interculturel peuvent favoriser la compréhension entre les citoyens et les États. Ils peuvent donc contribuer à relever les grands défis mondiaux - tels que la prévention et la résolution des conflits, l'intégration des réfugiés, la prévention de l'extrémisme violent et la protection du patrimoine culturel.

Le secteur de la culture est également de plus en plus une source de création d’emplois contribuant à la croissance et un excellent vecteur de promotion de l’inclusion sociale. L’agenda 2030 marque un progrès important pour la culture car c’est la première fois que le cadre de développement mondial fait référence à la culture dans le cadre de plusieurs objectifs de développement durable (éducation, villes durables, sécurité alimentaire, environnement, croissance économique, modes de consommation et de production durables, sociétés pacifiques et inclusives).

Ebenezer Agu

Ebenezer Agu

Nigeria

Clemence Nahimana

Clemence Nahimana

Rwanda

Daphne Van Dam

Daphne Van Dam

Pays-Bas

Sandy Alibo

Sandy Alibo

Ghana - France

Romuald Parfait Ngomssi Ngomssi

Romuald Parfait Ngomssi Ngomssi

Cameroun

Aude Taligrot

Aude Taligrot

France

Hatoumata Magassa

Hatoumata Magassa

Mali - France

Ebenezer Agu

25 ans, Nigeria

Ebenezer est titulaire d'un bachelier en Anglais et en Études littéraires. Il est poète et essayiste ; rédacteur en chef de 20.35 Africa, une anthologie de poésie contemporaine mettant en vedette de jeunes poètes africains (résidents et de la diaspora); éditeur de poésie pour ‘14’, un collectif de jeunes artistes nigérians qui publie de ‘l'art queer’. 14 a été créée en tant qu'acte de solidarité envers la communauté LGBT + du Nigeria contre la loi répressive de 2014 interdisant le mariage entre personnes de même sexe. Il a également contribué à des critiques et à des entretiens avec Brittle Paper, la principale plateforme en ligne d’arts et de culture en Afrique, en plus de son implication dans certaines publications de livres en tant que relecteur.

Sandy Alibo

35 ans, Ghana - France

Sandy est titulaire d'une maîtrise en Stratégie multimédia. Son expérience professionnelle est principalement axée sur la démocratisation et l'accès au sport et à l'éco-citoyenneté. En 2016, elle a fondé un collectif communautaire de surfeurs et de planchistes qui mène des activités éco-citoyennes. Elle a au total 10 ans d'expérience dans le sport, également dans le secteur privé.

Aude Taligrot

32 ans, France

Aude est titulaire d'un bachelier en Développement social ainsi que de deux masters en Coopération, solidarité internationale et économie sociale. En outre, elle a suivi des formations en volontariat, citoyenneté mondiale et le développement durable. Depuis 2009, elle a principalement travaillé en France et au Sénégal sur des projets soutenant des initiatives pour la jeunesse axée sur l'éducation et la culture. Depuis cinq ans, elle est membre du Conseil d'une association qui promeut la culture africaine en France. Elle a également cofondé une association française pour soutenir et accompagner les porteurs de projets. Jusqu’à ce jour, celle-ci soutient de nombreux projets sur la musique, le cirque et la danse.

Clemence Nahimana

28 ans, Rwanda

Clemence est titulaire d'une licence en Arts et langues, avec spécialisation en éducation, anglais et art. Elle est scénariste, metteure en scène et actrice de théâtre expérimentée. Depuis 2017, elle a contribué à l'écriture, au théâtre, à la réalisation de pièces de théâtre radiophoniques, de sketches et de représentations théâtrales dans des écoles, des collèges, des organisations ainsi que dans les communautés. Elle travaille comme scénariste depuis 2015 à La Benevolencija, une ONG néerlandaise axée sur l'unité et la réconciliation, la construction de la paix et l'art. Elle a travaillé de 2009 à 2014 en tant que traductrice au sein de l'organisation «Initiative africaine pour le progrès de l'humanité». Elle a également travaillé chez Girls Effect Rwanda en tant que scénariste de pièces de théâtre radiophoniques pour la jeunesse Rwandaise 'Ninyampinga sakwe. En 2014, elle a cofondé le centre de formation en informatique One Vision, qui vise à aider les jeunes Rwandais à accéder à la technologie. En 2016, elle a fondé une association locale de défense des droits des femmes, la Fondation Mawe.

Romuald Parfait Ngomssi Ngomssi

33 ans, Cameroun

Romuald est titulaire d'une licence en Arts de la scène et cinéma, d'une maîtrise en critique de cinéma et de théâtre et est actuellement étudiant au doctorat en Arts et cinéma avec une thèse sur les films éducatifs et les séries télévisées au Cameroun. Son expérience est axée sur l'utilisation du cinéma et des arts de la scène comme moyen d'éducation et de changement social. Il est directeur exécutif et responsable de la communication du Théâtre populaire et du Cinéma pour le changement social depuis 2013. De 2017 à 2018, il a été responsable de projet pour la jeunesse et l’envoyé pour les activités culturelles du réseau des Alliances Françaises de Roumanie. Il a réalisé plus de 20 ateliers avec plus de 230 participants sur les techniques de base pour la production vidéo. En outre, il est chargé de cours à l'université à temps partiel depuis 2015 et enseigne l'éducation théâtrale pour le développement et le cinéma pour l'activisme social. Praticien et facilitateur de théâtre et de cinéma pour le développement, il a été l'un des animateurs de 2 ateliers sur le théâtre pour le développement tenus au Cameroun et le réalisateur de 3 courts métrages de sensibilisation.

Hatoumata Magassa

30 ans, Mali - France

Diplômée de Sciences Po Paris, Hatoumata a six ans d'expérience professionnelle dans les domaines du développement du secteur privé en Afrique, incluant l'investissement d’impact, l’incubation de jeunes entreprises et la digitalisation. Elle est responsable du programme AFIDBA qui vise à financer et à développer des start-ups africaines dotées de composantes sociales et numériques à Bond'innov, et fondatrice et présidente d'une ONG dédiée à l'autonomisation des jeunes et à l'éducation innovante.

Daphne Van Dam

27 ans, Pays-Bas

Daphne est titulaire d'un master en Sciences du développement international. Au cours de ses études, elle a effectué un stage et travaillé pour plusieurs institutions gouvernementales (internationales) en Europe et en Afrique. Pendant son temps libre, Daphne a également fait du bénévolat pendant trois ans (en tant qu'entraineuse), utilisant le sport comme outil pédagogique pour les jeunes marginalisés. Elle a récemment fondé une entreprise de bijoux par laquelle elle fusionne des perles ghanéennes avec des créations néerlandaises pour symboliser le dialogue interculturel. Elle travaille actuellement en tant que consultante pour l'innovation et le changement organisationnel au Ministère des Affaires étrangères des Pays-Bas. En tant que chef de projet née, Daphne traduit les idées originales en actions pratiques, souvent en créant des visualisations et des maquettes réalistes. Comme William Plomer l'a écrit: «La créativité est le pouvoir de connecter des personnes apparemment non liées», Daphne intègre cette idée dans toutes ses aventures.

Éducation

L'éducation et les compétences sont essentielles pour permettre aux jeunes de devenir des citoyens actifs et de leur offrir des opportunités. Un investissement durable dans l'éducation et la promotion de l'apprentissage tout au long de la vie constituent la meilleure protection contre la pauvreté et favorisent l'acquisition des compétences nécessaires pour être un citoyen actif et indépendant.

Dans le cadre du Programme de développement durable à l'horizon 2030, les États se sont engagés à respecter l'ODD 4: «Garantir une éducation de qualité inclusive et équitable et promouvoir les possibilités d'apprentissage tout au long de la vie pour tous».

Audrey Giacomini

Audrey Giacomini

France

Shimmaa Mohammed

Shimmaa Mohammed

Égypte

Safi Sabuni

Safi Sabuni

République Démocratique du Congo - Suède

Lusanda Magwape

Lusanda Magwape

Afrique du Sud

Aoudou Mounchili

Aoudou Mounchili

Cameroun

Marilena Maragkou

Marilena Maragkou

Grèce

Ademulegun Olowojoba

Ademulegun Olowojoba

Nigeria

Audrey Giacomini

30 ans, France

Audrey est titulaire d'une double licence en Sciences politiques et d'un master en Affaires internationales. Après une brève expérience à la délégation de l’UE en Érythrée, elle a travaillé pendant deux ans en tant que coordinatrice du programme d’éducation et de formation professionnelle chez Total en Ouganda. Après avoir travaillé dans le secteur de l'enseignement supérieur, où elle était responsable des programmes de master et de double diplôme, elle a rejoint en 2017 le Sommet mondial de l'innovation pour l'éducation (WISE) en tant que responsable des programmes. Dans ses fonctions actuelles, elle souhaite promouvoir de nouvelles approches en éducation et construire l'avenir de l'éducation par la collaboration.

Lusanda Magwape

32 ans, Afrique du Sud

Lusanda est un avocat qui détient un master en Droit commercial. Elle est la fondatrice de Dream Factory Foundation qui cherche à autonomiser les jeunes à risque par le biais de programmes éducatifs qui forment les participants à réussir leur transition vers l'âge adulte et à contribuer à la société leurs rêves et leurs aspirations. En 2015, elle a dirigé le lancement d'une entreprise sociale de la Fondation qui a reçu le prix Google Rise Award et elle a été nommée dans l'édition 2017 de Social Enablers «100 entrepreneurs sociaux les plus inspirants au monde». En tant que membre de CIVICUS, Lusanda a été sélectionnée pour représenter la voix d’ONG dirigées par des jeunes et d’ONG locales qui cherchent à avoir un meilleur accès au processus de partenariat de l’UE au Forum de partenariat de l’UE 2018. Elle est également Global Shaper et Facebook Community Leader Fellow.

Marilena Maragkou

29 ans, Grèce

Marilena est titulaire d'un bachelier en Gestion et administration des affaires et d'un master en Marketing international. De 2013 à 2018, elle a travaillé sur divers projets européens à l'Université du Pirée, en collaboration avec la Représentation de l’UE en Grèce et le Bureau d'information du Parlement européen. Elle est cofondatrice d'un projet éducatif mis en œuvre dans sept pays africains, intitulé WE AfriHug, qui vise à donner aux jeunes Africains les compétences dont ils ont besoin pour le XXIe siècle et à sensibiliser sur les possibilités d'études offertes par Erasmus +. Des milliers d'étudiants et de personnels académiques ont été contactés dans des universités et des écoles secondaires de 7 pays pendant 7 mois et des synergies ont été créées entre les universités africaines et grecques.

Shimma Mohammed

26 ans, Égypte

Shimmaa est titulaire d'un bachelier en Sciences avec une majeure en Biologie. Depuis 2012, elle a œuvré pour promouvoir et faciliter la science et l'éducation STEAM par le biais de l'éducation non formelle et du mentorat en Égypte et en Afrique. Au cours des années suivantes, elle s'est diversement engagée à promouvoir l'accès au collège et le volontariat. En 2014, elle a fondé une entreprise sociale d'éducation non formelle, Olomangy, qui vise à encourager les étudiants de 3 à 14 ans ainsi que les enseignants à pratiquer l'éducation STEAM. 7500 personnes ont été atteintes en quatre ans. Après avoir été sélectionnée comme volontaire de l'Union africaine pour la jeunesse en 2016, elle a commencé à travailler dans un centre de recherche pour STEM en Afrique, basé au Kenya. Récemment, son entreprise sociale a été choisie parmi les 50 plus innovantes en éducation en Afrique.

Aoudou Mounchili

28 ans, Cameroun

Mounchili est titulaire d'un master en Économie et Histoire sociale. En 2014, il a fondé une organisation de jeunesse à base communautaire dans le but d'investir dans la jeunesse rurale. Son expérience de travail et de bénévolat s'est développée au sein d'ONG, d'OSC, d'institutions et d'agences des Nations Unies en Afrique, dans des domaines tels que la consolidation de la paix, le pluralisme religieux, la gouvernance démocratique, la politique et l'égalité des sexes. Il a enseigné la géographie et la citoyenneté dans une école secondaire locale pendant trois ans.

Ademulegun Olowojoba

29 ans, Nigeria

Ademulegun est titulaire d'un bachelier en Ingénierie, d'un diplôme en Journalisme de données et d'un certificat en gestion du secteur social. Il a été le curateur de opportunitiesforyouths.com, une communauté en ligne qui met en relation des jeunes en matière d'éducation et de développement. Depuis 2016, il est membre de l'équipe de projet de ReadysetWork, une initiative du gouvernement de l'État de Lagos visant à préparer des étudiants de dernière année d’établissements d’enseignement supérieur de l’État de Lagos à accéder au marché du travail en les connectant avec des possibilités de stage. Quand il gérait les affaires communautaires chez Microsoft Nigeria, il était responsable du développement de l’emploi des jeunes et des compétences numériques. En tant que membre de l’équipe Microsoft Philanthropy au Nigeria, il a supervisé la formation de plus de 25.000 jeunes. Il a été pionnier du projet CodeLagos en 2017, une initiative parrainée par le ministère de l'Éducation de l'État du Nigeria: il a supervisé l'extension du programme à plus de 300 centres de codage et à plus de 40 000 bénéficiaires. En 2018, il est devenu directeur national de CodeTutor.com.ng pour mettre en œuvre des programmes informatiques au Nigeria.

Safi Sabuni

28 ans, Congolaise (République Démocratique du Congo) de la diaspora en Suède

Safi est titulaire d'un diplôme en Relations publiques avec une spécialisation en Etudes sur la paix et le développement. Son expertise est axée sur l'éducation internationale et la mobilité des jeunes, ainsi que sur le renforcement des capacités des jeunes. L’expérience de Safi vient de sept années de collaboration avec les réseaux européens Erasmus Student Network, Eurodesk et Erasmus + Student and Alumni. Elle a travaillé avec l'Union européenne, le Conseil de l'Europe et plusieurs ONG internationales pour coordonner des activités et des projets de recherche internationaux, assurer la liaison entre les processus de plaidoyer et faciliter la coopération intersectorielle. En tant qu'ancienne présidente du réseau des étudiants Erasmus, elle a dirigé un réseau de 15 000 volontaires dans 40 pays.

Préservation de l'environnement et changement climatique

Le changement climatique affecte tous les pays sur tous les continents. Partout dans le monde, les populations subissent les impacts importants du changement climatique, notamment l'évolution des conditions météorologiques, l'élévation du niveau de la mer et la multiplication d'événements météorologiques extrêmes. Le changement climatique trouve son origine dans les activités humaines et les émissions de gaz à effet de serre. Sans action, la température moyenne à la surface de la planète devrait continuer à augmenter et dépasser les 3°C au cours de ce siècle. Par conséquent, l'ODD 13 appelle à «prendre des mesures urgentes pour lutter contre le changement climatique et ses impacts». Les populations les plus pauvres et les plus vulnérables sont les plus touchées par les impacts du changement climatique. Les épidémies de maladies infectieuses et de famines mettent en évidence les effets et les corrélations de l'insécurité, du changement climatique et des pénuries de nourriture et d'eau. Ces défis ont conduit à des niveaux sans précédent de déplacements forcés en Afrique.

Biao Affo

Biao Affo

Togo

Yonas-Sebastian Fall

Yonas-Sebastian Fall

France

Varpu Vasko

Varpu Vasko

Finlande

Anaïs Amazit

Anaïs Amazit

Algerie - France

Ioannis Papageorgiou

Ioannis Papageorgiou

Grèce

Antonette Ncube

Antonette Ncube

Botswana

Komi Elom Claude Sodokin

Komi Elom Claude Sodokin

Togo - France

Biao Affo

27 ans, Togo

Biao est titulaire d'un master en Ingénierie des ressources en eau et forêts avec une option en Ecologie et gestion des ressources naturelles. Il possède une vaste expérience dans les domaines de l'ingénierie de l'environnement, des systèmes d'information géographique, du développement rural, de l'économie verte et des droits de l'homme. Il a récemment fondé le «Laboratoire d’innovation sur le climat au Togo» (CIL TOGO), qui est axé sur le soutien aux innovations vertes (éco-entrepreneuriat) par le renforcement des capacités, des services de conseil, la mise en réseau des parties prenantes de l’économie verte et des événements comme «Climathon».

Anaïs Amazit

29 ans, Algerienne de la diaspora en France

Anais est titulaire d'une licence en Langues étrangères appliquées et d'une maîtrise en Gestion. Elle a développé une vaste expérience dans l'économie sociale et solidaire ainsi que dans l'énergie solaire. Elle occupe actuellement le poste de coordinatrice régionale pour l'Afrique auprès d'une organisation de la société civile, où elle est chargée de la construction et de la mise en place de deux centres de formation professionnelle à l'énergie solaire, destinés aux femmes rurales illettrées ou semi-alphabètes.

Antonette Ncube

27 ans, Botswana

Antonette est titulaire d’un bachelier en Sciences des cultures et en production de l’Université de l’agriculture et des ressources naturelles du Botswana et d’une maîtrise en Administration et gestion des entreprises. Antonette est une agronome expérimentée et a été nommée Leader du Open Source du Commonwealth 100, avec une connaissance et une expérience approfondies dans des domaines tels que le conseil agricole, la sécurité alimentaire, l’agroalimentaire, les approches agricoles respectueuses du climat, la résilience transformationnelle, les techniques de réflexion et la défense de l’agriculture.

Yonas-Sebastian Fall

28 ans, France

Yonas est titulaire d'un master en Management. Il a sept ans d'expérience professionnelle dans les domaines des investissements durables, du conseil et des évaluations d'impact. Il a près de cinq ans d'expérience en tant que cadre supérieur, supervisant des projets de conseil et de recherche dans divers domaines tels que la migration, l'éducation, le développement du secteur privé et la durabilité.

Ioannis Papageorgiou

30 ans, Grèce

Ioannis est titulaire d’un bachelier en Ingénierie électrique et électronique, d’un master en Sciences de l’environnement et de la gestion des ressources et d’un master en Sciences de l’information géographique et en cartographie. Son expérience s'est développée dans les domaines de la science, de l'ingénierie électronique, du développement durable, de la responsabilité d'entreprise, de l'investissement responsable et de l'économie verte. Au cours des deux dernières années, il a travaillé à l'UNOPS en Afrique et au Moyen-Orient sur la sécurité énergétique, l'environnement et les énergies renouvelables.

Komi Elom Claude Sodokin

21 ans, Togolais de la diaspora en France

Komi a fondé une start-up à l'âge de 17 ans et il est le fondateur et dirigeant d'une plateforme jeunesse (Ecolotrip) sur le changement climatique. Pendant trois ans, il a été responsable du développement et de la gestion de projets dans une start-up locale dont l'objectif était de fournir à la population locale, notamment rurale, du biogaz et de l'électricité produite à partir de fumier. Il a obtenu un bachelier en Mines et environnement au Niger et une spécialisation en Ingénierie, avec une spécialisation en installations électronucléaires de l’Ecole Nationale Supérieure d'Ingénieurs de Caen en France.

Varpu Vasko

30 ans, Finlande

Varpu est titulaire d'un Master en Economie de l'environnement avec une mineure en études du développement mondial. Son parcours professionnel et bénévole englobe plusieurs domaines de la durabilité, allant de la gestion des déchets, de l'énergie et de l'environnement au développement communautaire et au commerce éthique. Elle a mûri son expérience à travers l'Europe, l'Afrique et l'Asie de l'Est. Elle travaille en tant que chef de produit d'Eco Services dans une société internationale de services de bâtiments depuis deux ans.

Gouvernance, inclusion politique et inclusion démocratique

Gouvernance, développement et sécurité sont étroitement liés. Les sociétés résilientes, dotées d'institutions responsables, démocratiques et transparentes dans lesquelles les droits de l'homme sont respectés, ont bien plus de chances de bénéficier d'un développement durable et de la stabilité. La participation inclusive des citoyens à la prise de décision publique et, en particulier, la participation des jeunes et des femmes aux processus politiques formels peuvent renforcer la confiance dans les institutions de l'État.

Des institutions fortes, transparentes et efficaces sont essentielles dans des domaines tels que la gestion des finances publiques, la lutte contre la corruption et la fraude ou la mobilisation des revenus nationaux, condition préalable à la capacité de l'État d'assurer ses résultats, souvent minée par les flux financiers illicites. SDG16, consacré à la création d’un accès à la justice pour tous et à la mise en place d’institutions efficaces et responsables à tous les niveaux («Promouvoir des sociétés pacifiques et inclusives pour le développement durable, fournir un accès à la justice pour tous et mettre en place des institutions efficaces, responsables et inclusives à tous les niveaux »).

Martin Dethier

Martin Dethier

Belgique

Mathias Leopoldie

Mathias Leopoldie

France

Benjamin Mwape

Benjamin Mwape

Zambie

Ismaeel Tharwat

Ismaeel Tharwat

Égypte - France

Esther Nakajjigo

Esther Nakajjigo

Ouganda

Inge Meesak

Inge Meesak

Estonie

Mildred Nzau

Mildred Nzau

Kenya

Martin Dethier

28 ans, Belgique

Il est avocat et a travaillé au Ministère de l’Economie et des Finances à Djibouti. Son expertise englobe l'assistance technique en matière de gestion des contrats et de partenariats public-privé, ainsi que le renforcement des capacités juridiques.

Ismaeel Tharwat

26 ans, Égyptien de la diaspora en France

La passion d'Ismaeel réside dans le développement de communautés innovantes, inclusives et responsables afin de construire un monde meilleur. Il est actuellement candidat au doctorat en économie à Paris, ainsi que responsable du développement des affaires et de l'innovation chez Nile Capital Égypt. Les expériences professionnelles variées d'Ismaeel comprennent des séjours au gouvernement, des startups et Fortune 500. Plus récemment, en 2017, Ismaeel a occupé le poste de ministre adjoint du développement local au côté de Dr. Hisham ElSherif, où il a dirigé l'équipe économique chargée de la planification et de la mise en œuvre de la première phase du projet. le programme de développement économique local de la Haute-Égypte, évalué à 500 millions de dollars par la Banque mondiale. En 2016, il a travaillé en tant que spécialiste du marketing de croissance pour la start-up égyptienne à la croissance la plus rapide, Instabug, soutenue par YC. Auparavant, Ismaeel a travaillé en tant que consultant en services financiers chez IBM Global Business Services à Paris, en France. Ismaeel a également une formation universitaire diversifiée. Avant son doctorat, Ismaeel avait obtenu trois diplômes de master. 1) une maîtrise en ingénierie de décision des entreprises de l'EPF-École d'Ingénieurs à Paris, 2) une maîtrise en économie et gestion de l'économie numérique et des industries de réseau de l'Université Paris Saclay et 3) une maîtrise en économie avec une spécialisation en économie financière de l'École Polytechnique & HEC Paris. Diplômé de l’Université américaine du Caire, Ismaeel se spécialise en ingénierie de la construction et en économie. Ismaeel a toujours été impliquée dans des initiatives de développement, notamment en tant que cofondatrice et présidente de Junior Enterprise Egypt, une organisation dirigée par des étudiants qui promeut l'esprit d'entreprise et fournit des services de conseil abordables aux PME.

Inge Meesak

27 ans, Estonie

Inge est titulaire d’une maîtrise en études de sécurité de l’UCL. Elle travaille actuellement pour ACTED au Sud-Soudan, où elle est responsable de la transparence et du respect des obligations de l’organisation. En parallèle, elle dirige un projet de renforcement des capacités destiné aux ONG locales. Parmi ses expériences précédentes, elle a travaillé au sein du Corps commun d'inspection des Nations Unies à Genève ainsi que pour une ONG estonienne sur un projet axé sur la sensibilisation des jeunes et leur implication dans les politiques et la diplomatie.

Mathias Leopoldie

24 ans, France

Mathias est titulaire d'un double diplôme en gestion d'entreprise et gestion publique. Son expérience s'est développée à travers l'Europe et l'Afrique francophone, notamment le Burkina Faso, le Sénégal, le Mali et la Côte d'Ivoire. Après un parcours professionnel de deux ans dans les paiements mobiles en Afrique de l’Ouest, il a lancé une application d’argent mobile pour réduire les coûts de transfert pour les utilisateurs finaux: Julaya.

Benjamin Mwape

31 ans, Zambie

Spécialiste de la communication dynamique et accompli de profession et expert du développement de la jeunesse, Benjamin apporte au AU-EU Youth Cooperation Hub plus de dix années d'expérience dans le secteur du développement international, mettant en œuvre avec succès des stratégies de communication et de plaidoyer ainsi que des projets de développement de la jeunesse pour les gouvernements, la société civile et les agences des Nations Unies. Il a activement participé à l'élaboration des politiques et des pratiques grâce à des modèles de responsabilisation dirigés par les jeunes qui engagent les jeunes et les décideurs. De même, il a joué un rôle déterminant dans l'examen de la politique nationale de la jeunesse en Zambie et a siégé au conseil d'administration du Conseil national de développement de la jeunesse en tant que conseiller du ministre de la Jeunesse. Benjamin utilise avec passion ses compétences en communication et son expérience pour plaider en faveur d'une plus grande participation des jeunes à la gouvernance sur les plateformes nationales, régionales et internationales.

Esther Nakajjigo

23 ans, Ouganda

À 17 ans, Esther a été nommée ambassadrice de l’Ouganda des femmes et des filles. Elle a fait don de ses frais de scolarité universitaires et a ouvert un établissement de santé communautaire avec un centre pour adolescents soutenant les filles-mères. Elle dirige une émission de téléréalité populaire sur la grossesse chez les adolescentes intitulée «Saving Innocence Challenge», saluée par l'UE en Ouganda comme l'un des meilleurs modèles féminins autonomes au monde, parrainée et financée par des filles locales pour des filles locales. Au milieu de la crise des réfugiés dans le monde, elle se fait l'avocat de l'expédition «Élevez sa voix» au cours de laquelle des filles d'universités sélectionnées du monde entier innovent pour que les femmes et les filles réfugiées aient une vie décente dans un mouvement mondial de filles. Elle a remporté cinq Prix nationaux et un Prix du Sommet Mondial des Femmes à Genève. La passion d’Esther est de donner à la migration un visage humain.

Mildred Nzau

29 ans, Kenya

Mildred est une jeune futuriste autoproclamée qui croit que le potentiel et le succès de l'Afrique reposent sur ses jeunes, qui constituent la ressource la plus précieuse et la plus cohérente. Elle possède une vaste expérience dans la promotion de stratégies novatrices d'engagement des jeunes, la conduite d'activités de plaidoyer et la conduite d'interventions politiques et législatives. Son travail sur la campagne #DearPolitician a permis à plus de 7,5 millions de jeunes d’être impliqués dans l’organisation du programme électoral des jeunes. Elle a également contribué à renforcer les capacités des femmes à se porter candidates, tout en se concentrant sur des questions politiques et a encouragé les jeunes à soutenir la candidature de femmes. Son engagement dans le plaidoyer a abouti à la mise en place du conseil consultatif de la jeunesse de Nairobi et à un outil numérique pour accroître la participation. Elle a été chercheuse en ligne bénévole auprès du PNUD dans le cadre de mises à jour par pays sur le Soudan du Sud et la Libye. Elle possède de l’expérience dans la formation de plus de 1000 jeunes à la responsabilité locale avec la méthode de la carte de pointage et dans des groupes de discussion de jeunes pour contribuer à la planification du comté. Elle poursuit actuellement un master en Genre et développement et occupe le poste de chargée de programme au sein du «Youth Agenda».

Paix et sécurité

Les intérêts européens et africains sont étroitement liés en matière de paix et de sécurité. Le terrorisme, l'extrémisme violent et les crimes transnationaux organisés, tels que le trafic des êtres humains, ainsi que les menaces plus traditionnelles à la paix et à la stabilité (conflits intra-étatiques, conflits locaux liés aux ressources, violence électorale, vols à main armée et piraterie, etc.) symptômes d'instabilité structurelle plus profonde et de fragilité. L'ODD16 est dédié à la promotion de sociétés pacifiques et inclusives pour le développement durable.

Imrana Buba

Imrana Buba

Nigeria

Oyewole Oginni

Oyewole Oginni

Nigeria

Aryana Francesca Urbani

Aryana Francesca Urbani

Italie

Julie Feremans

Julie Feremans

Belgique

Yasmine Ouirhane

Yasmine Ouirhane

Maroc - Italie

Etienne Reussner

Etienne Reussner

Allemagne

Sesame Omphile Mogotsi

Sesame Omphile Mogotsi

Botswana

Imrana Buba

26 ans, Nigeria

Imrana est titulaire d'un master en Afrique et développement international de l'Université d'Edimbourg, au Royaume-Uni. Il est le fondateur et le coordinateur de la Coalition de la jeunesse contre le terrorisme (YOCAT) depuis 7 ans, qui mène des activités de consolidation de la paix dirigées par des jeunes au Nigéria. Grâce à son association, il a réussi à impliquer plus de 600 volontaires multipartites, à atteindre 8 000 étudiants, à former plus de 50 enseignants et à créer un partenariat avec 10 entreprises pour des compétences et emplois pour 276 jeunes. Il est Generation Change Fellow de l’Institut de la Paix des Etats-Unis (USIP) et a participé aux réunions d'experts du Centre de lutte contre le terrorisme de l'ONU qui ont conceptualisé un manuel d'assistance aux victimes du terrorisme.

Julie Feremans

25 ans, Belgique

Julie Feremans est titulaire d'un Master en Droit de l'Université de Louvain et d'un master en négociation de l'IESEG School of Management Paris. Elle travaille en tant que chargée de projets au sein du département Sécurité et Prévention du Ministère belge de l'Intérieur, où elle gère les projets cofinancés par l'UE sur la radicalisation, dont BOUNCE et Family Support. Elle participe également à des groupes de travail sur la violence à l'égard des femmes et le crime organisé. L'Alliance des civilisations des Nations Unies l'a sélectionnée pour son programme de bourses de 2018 visant à renforcer la résilience des jeunes afin de prévenir l'extrémisme violent et d'instaurer une paix durable.

Etienne Reussner

26 ans, Allemagne

Citoyen franco-allemand, Etienne est titulaire d'un master en Relations internationales et en diplomatie européenne du Collège d'Europe, complétée par une thèse sur les relations UE-UA pour le développement et la coopération et la paix et la sécurité. Il est également titulaire d'un Master en Gouvernance internationale et européenne et d'un diplôme de Sciences Po Lille, en France, avec une spécialisation dans les études de conflit et de développement. Il a une solide expérience dans l’implication des jeunes, des partenaires locaux et des parties prenantes à la consolidation de la paix par le biais de l’organisation «Interpeace»: il a contribué à la rédaction du rapport «Youth Speak Out!», en faveur de la participation des jeunes aux processus de paix et de sécurité en Côte d'Ivoire et du rapport d'activité de la résolution 2250 du Conseil de sécurité des Nations Unies.

Oyewole Oginni

31 ans, Nigeria

Oyewole est doctorant à l’Université de Bonn, en Allemagne. Il est titulaire d'un master en Gouvernance et intégration régionale et en criminalistique. Il possède six années d'expertise en gouvernance, prévention des conflits, migration et consolidation de la paix. Oyewole est actuellement chercheur au Centre pour la recherche pour le développement (ZEF) à Bonn et a été directeur Afrique de l'Organisation pour la paix mondiale au Canada, où il a développé une formation, des études de base et des recherches sur la consolidation de la paix, les réfugiés / rapatriés, les crises humanitaires, les conflits, les enfants soldats, terrorisme en Afrique. Tout au long de son parcours professionnel, il a engagé plus de 1000 jeunes dans la consolidation de la paix, la prévention des conflits et la lutte contre la violence.

Yasmine Ouirhane

22 ans, Marocaine de la diaspora en Italie

Yasmine est étudiante en Relations internationales à Sciences Po Bordeaux, en France, et une défenseuse de la jeunesse, de la paix et de la sécurité auprès de l'équipe européenne de promotion de la jeunesse du Réseau unifié des jeunes pour la consolidation de la paix. Collaboratrice primée de Women Deliver Young Leaders, elle plaide en faveur de l'intégration des migrants, en particulier des jeunes femmes en Europe et de leur autonomisation pour lutter contre l'extrémisme violent sous toutes ses formes. Elle a effectué une étude sur le rôle des jeunes femmes dans les processus de consolidation de la paix et elle a publié un article sur ce sujet dans la Revue de renseignement italienne. Récemment, elle a été nommée au Comité de sélection des parties prenantes pour le Sommet de la paix Nelson Mandela de l'Assemblée générale des Nations Unies et au Comité de sélection des jeunes pour le Sommet des solutions des Nations Unies, où elle était chargée de sélectionner des orateurs en fonction du genre, l'âge et l'équilibre régional.

Sesame Omphile Mogotsi

25 ans, Botswana

Sesame est diplômée en Sciences politiques et en Administration publique de l'Université du Botswana. Elle a travaillé sur le M&E pour le gouvernement et les organisations de la société civile, où elle a été chargée de concevoir des indicateurs, des systèmes de suivi et des outils de collecte de données. Son expertise s'est développée autour des activités menées par les jeunes, des campagnes pour la consolidation de la paix et la lutte contre l'extrémisme violent, la sensibilisation à la résolution 2250 et l'autonomisation des femmes et des filles (l'accent étant mis sur la santé et les droits sexuels et reproductifs). Elle est coordinatrice nationale du réseau des ambassadeurs de la paix du Commonwealth pour la jeunesse (CYPAN) au Botswana et ambassadrice de One Young World Peace.

Aryana Francesca Urbani

27 ans, Italie

 

Aryana a récemment travaillé au Département des Opérations de maintien de la paix des Nations Unies à New York, en se concentrant sur la transition en matière de prévention des conflits et de maintien de la paix. Auparavant, elle a été stagiaire au sein de l'équipe Crises et fragilités de l'OCDE, où elle a analysé les politiques des donateurs en matière de crise et de post-crise. Elle est la fondatrice de «Imagined Borders», une plateforme de plaidoyer en ligne couvrant les migrations, les déplacements forcés et l’apatridie. Née en Iran, elle est titulaire d'une maîtrise en Relations internationales de l'Université Paris I Panthéon-Sorbonne, où elle s'est spécialisée en Sociologie politique et en dynamique sociale des guerres civiles.

Travaux en cours

1ère semaine d’octobre

Sélection de 42 jeunes Africains et Européens qui participeront au Hub. Présentation des membres de l’équipe  de chaque cluster et début de la recherche initiale ainsi que des réunions virtuelles.

27 octobre – 4 novembre : Addis-Abeba

Première session Hub : un atelier de 10 jours avec l’UA et l’UE afin de définir la portée des projets pilotes. Atelier soutenu par GIZ.

11-13 Novembre: Paris

Présentation du AU-EU Youth Cooperation Hub au Forum de Paris sur la Paix.

@aueuyouthhub